logo_convergence_et_slogan

26 juillet 2017 – À la fin du mois de juin, le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François (COGESAF) a procédé à l’intégration des données de qualité de l’eau 2016 dans la base de données Convergence. Ces nouvelles données issues des échantillonnages réalisés au cours de la dernière année sont disponibles dans l’outil de cartographie dynamique accessible sur le site Internet du COGESAF : http://www.cogesaf.org/. Avec l’intégration des données de qualité de l’eau en lac plus tôt cette année, 1294 stations peuvent être suivies depuis 2006.

Ces résultats sont intégrés dans la base de données du projet Convergence des données de qualité de l’eau : pour une gestion intégrée des ressources et du territoire qui regroupe l’information sur la qualité de l’eau des tributaires depuis 2006. Ce projet a pour objectif principal de favoriser une meilleure prise en compte des données de qualité de l’eau par les acteurs qui sont représentés principalement par les gestionnaires du territoire, les groupes d’intérêt et les acteurs gouvernementaux. Des cartes d’analyse de la qualité de l’eau sont également disponibles http://www.cogesaf.org/entre2eaux/qualite-de-leau-dans-la-zone-de-gestion-saint-francois/.

Le projet de Convergence des données de qualité de l’eau est rendu possible grâce à la participation financière de la Ville de Sherbrooke, de la Ville de Drummondville, de la ville de Thetford Mines, de la MRC Memphrémagog, de la MRC Le Granit, de la MRC de Coaticook, de la MRC du Val Saint-François et  de la MRC des Appalaches, ainsi que par le partage des données provenant de 26 fournisseurs différents.

Le COGESAF est un conseil de gouvernance participative regroupant les organismes publics, privés et communautaires des bassins versants de la rivière Saint-François et du fleuve Connecticut, afin de développer une approche de gestion intégrée de l’eau par bassin versant, dans une perspective de protection de l’environnement, d’aménagement et de développement durable du territoire. Selon la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection, il a pour «mission d’élaborer et de mettre à jour un plan directeur de l’eau et d’en promouvoir et suivre la mise en œuvre» (Article 14.2.a).

Voir le communique